Nos Vignobles : Terroir et Cépages

Avr 25, 2021 | Culture

Au cœur d’un vignoble, aucune cuvée n’est analogue, comparable ou similaire d’année en année.

Cette variabilité est également ostensible au sein d’une même appellation. Il est de coutume de remarquer que deux domaines viticoles riverains, possédant chacun des parcelles attenantes, produiront un vin hétérogène, aux arômes singuliers, aux parfums discordants… C’est cette particularité qui fait le monde du vin.

Cette spécificité est la résultante de quatre caractéristiques :

  • Le climat, à savoir les conditions météorologiques auxquelles est soumise la vigne tout au long de l’année (pluie, température, exposition au soleil…)
  • Le sol et le sous-sol (la roche mère)
  • Les cépages sélectionnés lors de l’assemblage final
  • Le savoir-faire du vigneron

C’est ce que l’on appelle le « terroir ».

« Le cépage est le prénom, le terroir est le nom de famille. » (Léonard Humbrecht)

Château Theulet

Château Theulet en 1945

Caractéristiques de son climat et de son relief

Cette propriété viticole française, située dans la partie ouest du pays, est conditionnée par un climat océanique constitué d’étés frais et humides et d’hivers doux et pluvieux. Les écarts de températures sont peu importants entre l’été et l’hivers et ce climat est très favorable à la production de vins blancs et de vins rouges de qualité et variés.

Le Château Theulet, appartenant à l’appellation « Monbazillac », est implanté sur les coteaux de la rive gauche de la Dordogne, entre 50m et 180m d’altitude. Ce relief assure un meilleur drainage et un ensoleillement plus important.

Cependant, la spécificité de cette appellation, orientée au nord, est d’être dotée d’un micro climat particulier…

le micro climat

Créé par la rivière et par une géographie composée de collines et vallons, ce micro-climat favorise la création de brouillards matinaux et d’après-midi ensoleillées. Le lourd et chaud soleil périgourdin, associé à cette humidité latente, se prolonge tard en automne et permet la formation d’un microscopique champignon, le Botrytis cinerea, communément dénommé « pourriture noble ». Ce sol est moins fertile qu’en plaine et donne une récolte moins importante, mais plus riche en sucre.

CARACTERISTIQUES DE SON SOL

Avec un sol profond, équilibré, de nature argilo-calcaire, contenant un mélange d’argile (imperméable) et de calcaire (acidité), les vignes souffrent peu de la sècheresse. L’argile retient l’eau tombée de novembre à avril pour la restituer en été. Ainsi, la terre garde une certaine humidité et sous l’action du soleil entretient une atmosphère chargée de vapeur d’eau. C’est également une roche froide qui retarde la maturation des raisins et qui est connue pour donner des vins puissants et concentrés, opulents en bouche, vivaces, plein de rondeur.

Le calcaire, une roche riche à grains très fin, permet aux racines de la vigne de pénétrer la terre et d’aller puiser de l’eau. Combinée à l’argile, cette roche apporte des propriétés filtrantes et lui assure des conditions équilibrées et un excellent drainage. Cette configuration apporte aux vins une grande subtilité, de la finesse et de la minéralité ….

Le sous-sol se compose de quatre couches de roche-mère sédimentaires toutes d’origine fluvio-lacustre. Les parcelles les plus élevées sur le domaine, sont implantées sur les argiles et calcaires de Castillon formées sous l’Oligocène (34 à 23 Milliards d’années av JC).

En descendant sur le coteau, le sous-sol est de plus en plus ancien, on y trouve des argiles à palaeotherium (argiles carbonatées verte parfois sableuses) de l’Eocène (55 à 34 Milliards d’années av JC), puis des molasses inférieures (sables argileux carbonatés) de l’Eocène. Enfin les parcelles les plus basses, plantées majoritairement en merlot, sont sur un sous-sol d’origine fluviatile de sables et graviers quartzeux et calcaires.

La combinaison de ces calcaires combinés aux argiles donne ainsi des vins gras et généreux, ayant une plus grande finesse et une meilleure aptitude au vieillissement.

Château DE BIRAN

Château Theulet en 1945

Caractéristiques de son sol

La particularité de ce sol argilo-graveleux provient d’un assemblage issu de la transformation des roches granitiques du Massif Central, qui ont subi un lessivage superficiel par les cours des fleuves et des rivières, entrainant en sous-sol de l’argile et du fer. La combinaison de ces sables et graviers du Périgord est dénommé « Tran », à cause d’une couche d’argile ferrugineuse profonde et imperméable qui donne au Pécharmant ce goût de terroir spécifique. Le Merlot et le Cabernet Franc se développent parfaitement dans ces sols et donnent des vins élégants et puissants.

Au Château de Biran, le terroir se compose de deux zones distinctes, sur lesquelles ont été plantés les trois cépages traditionnels de l’appellation, à une densité idéale de 5000 pieds par hectare.

Son sous-sol

Le sous-sol du vignoble de Biran est composé de trois couches géologiques différentes, toutes les trois d’origine sédimentaires. En haut du coteau, on se trouve en présence de sables feldspathiques, de graviers et galets à niveaux argileux verdâtres à marmorisations, de l’Eocène. En descendant, on trouve des calcaires gréseux jaunes à silex du Campanien (Crétacé supérieur), et par endroit, un sous-sol d’origine fluviatile de galets et sables rubéfiés.

son plateau et son coteau

Les cinq hectares et demi de Merlot sont situés sur la partie la plus haute de la propriété, que l’on appelle aussi un « Pech » (petite colline recouverte de vigne). Le sol y est principalement composé de Tran (couche d’argile ferrugineuse), sables et graviers. La maturité du raisin est ici optimum, l’ensoleillement exceptionnel induit une parfaite concentration en sucres et aromes.

Le Cabernet Franc et Le Sauvignon sont situés sur une pente exposée plein sud, surplombant la Dordogne. Cette exposition permet d’obtenir le meilleur de ces cépages qui se récoltent souvent relativement tard. De plus, sur cette partie du vignoble, le sol, se composant d’un mélange de silex et de Tran, se ressuie vite et donc se réchauffe très rapidement au printemps, ce qui accélère le débourrement et provoque une maturation plus précoce du raisin.

L’ensoleillement exceptionnel de ce terroir, ainsi que la diversité particulière du sol (une partie des vignes est située sur la zone de rupture entre le plateau de Pécharmant et la rivière Dordogne, toute proche), confèrent aux vins du Château de Biran singularité aromatique, puissance et générosité.

les cépages

Château Theulet en 1945

Le Merlot

Le merlot est un cépage noir. Il donne des vins fruités et ronds, aux tanins souples et fondus. On retrouve des notes de fruits rouges. Dans sa jeunesse, il dégage des arômes fruités, de fruits rouges et noirs (fraise, cerise, mure), qui évoluent au fil des années vers des notes de pruneaux, de fruits rouges et d’épices. En bouche, c’est un vin puissant mais sans excès, tout en rondeur et en gourmandise. Les premières dégustations révèlent la souplesse du cépage, sa finesse ainsi que des tanins élégants.

En duo avec le Cabernet-Sauvignon, il amène de la rondeur et des tanins plus souples face à un Cabernet-Sauvignon plus abrupt. On l’assemble également avec du Cabernet Franc, pour donner des vins avec un éventail d’arômes plus étendus et complexes.

Le Merlot est également un vin de garde, présentant une palette plus large d’arômes et créant un vin plus structuré.

Le Cabernet Sauvignon

Le cabernet sauvignon est un cépage noir. Issus du croisement entre le Cabernet Franc et le Sauvignon, il donne des vins puissants, tanniques et structurés aux arômes d’épices, de fruits noirs et de poivron. Il se révèle dans toute sa complexité après plusieurs années et est reconnu pour sa persistance et sa longueur en bouche. Sur la jeunesse, les arômes sont fruités et laissent s’échapper des notes de cassis et de mûre.

En duo avec le Merlot, il amène de la puissance aromatique et de la structure, face à un Merlot plus rond et suave.

Château Theulet en 1945

Le Cabernet Franc

Le cabernet franc donne un raisin à peau noire, donnant aux vins moins de couleurs mais plus de bouquet aromatique (notamment fruits rouges et notes épicées) et une plus grande aptitude au vieillissement. Il s’agit là d’un cépage très aérien, tout en finesse et peu démonstratif. Il s’exprime à travers des notes de fruits rouges frais tels que cerise et framboise.

Son potentiel se révèle avec plus de force sur les sols graveleux et sableux comme en Pécharmant.

Le Sémillon

Le sémillon est un cépage blanc, qui sert essentiellement à produire des vins blancs liquoreux. Récolté à maturité (pourriture noble) par tri sélectif (grains par grains), il donne des vins aromatiques très fruités et exotiques, aux arômes d’ananas et de mirabelle. En vieillissant, on retrouve des arômes de fruits confits, d’agrumes très mûrs et d’épices (cannelle…).

Pour les vins blancs secs, ce cépage est souvent assemblé avec du sauvignon blanc, à qui il apporte du fond, de la rondeur et de la matière, ainsi qu’une aromatique plus chaleureuse (fruits jaunes, abricot…)

Château Theulet en 1945

Le Sauvignon

Le sauvignon est un cépage blanc, qui est à la base de vins liquoreux et de vins blancs secs vifs et parfumés. Il donne des vins aromatiques, fins et équilibrés, possédant une acidité fraîche ainsi que des notes végétales et minérales.

Cultivé dans le monde entier, il est surtout réputé pour une tension relativement forte en bouche, avec des arômes de pamplemousse, fruits exotiques (litchi, mangue) et agrumes frais.

La Muscadelle

Cépage relativement peu cultivé, la muscadelle donne un raisin blanc souvent utilisé en assemblage avec le sémillon et le sauvignon pour l’élaboration du Monbazillac, mais il peut aussi entrer dans la composition du vin blanc sec.Les vins qui en sont issus présentent généralement une plus grande douceur et une plus grande rondeur. Sa caractéristique principale est une aromatique très dominante, un peu entêtante, d’orange confite et de rose, qui devient très intéressante en sur maturation.

Partager cet article sur

Vous serez peut-être intéressé par…

Château Theulet en 1945

HISTOIRE

La famille Alard,

des vignerons depuis 1848

épisode 1

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *